Le plus haut niveau de microplastique jamais atteint

Publié par Romain . le

Le plus haut niveau de microplastique jamais atteint

Les microplastiques sont de très fines particules de plastique, inférieures à 5mm. Un projet de recherche international, a révélé que ces niveaux de microplastique, sont les plus élevés jamais enregistrés sur le fond marin, avec environ 2 millions de pièces au mètre carré !

La face cachée de l'iceberg

Plus de 10 millions de tonnes de déchets plastiques sont déversés chaque année dans les océans. Les déchets plastiques flottant en mer ont suscité l'intérêt du public, ce qui a permis de décourager l'utilisation de pailles et de sacs en plastique. Pourtant, ces accumulations de déchets flottants représentent moins de 1 % du plastique des océans.

On pense que les 99 % manquants se trouvent dans fonds marins, mais au jour d'aujourd'hui, personne ne sait exactement où ils se trouvent...

Dans les fonds marins

Publiées ce mois-ci sur le journal Science, les recherches menées conjointement par le Centre national d'océanographie du Royaume-Uni, l'Université de Brême en Allemagne et L'Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la Mer, ont prouvé comment les courants des grands fonds marins agissent comme des “tapis roulants“ transportant de minuscules particules de plastique sur le fond des mers.

fond marin

Fonds marins

Le Dr Ian Kane de l'Université de Manchester, a déclaré "Presque tout le monde a entendu parler du tristement célèbre 8ème continent de plastique, flottant dans l'océan, mais nous avons été choqués par les très fortes concentrations de microplastiques que nous avons prélevés dans les fonds marins".

"nous avons découvert que les microplastiques ne sont pas répartis uniformément dans la zone d'étude, mais qu'ils sont concentrés dans certaines zones, à cause des courants marins".

Des rivières aux océans

Les microplastiques retrouvés sont principalement composés de fibres provenant de textiles et de vêtements. Elles ne sont pas filtrées correctement dans les stations d'épuration et se retrouvent dans les rivières puis finissent dans les océans.

Une fois en haute mer, les microplastiques sont transportés par les courants continus du grand fond marin. Ces courants transportent également des nutriments, ce qui signifie que les couches de microplastiques peuvent également abriter d'importants écosystèmes qui peuvent consommer ou absorber des microplastiques. Cette étude fournit le premier lien direct entre les courants et les concentrations de microplastiques des fonds marins. Les résultats orienteront la recherche de l'impact des microplastiques sur la vie marine.

courant marins principaux globe

Carte des principaux courants marins

Le Dr Mike Clare du Centre national d'océanographie au Royaume-Uni, a déclaré : "notre étude a montré comment les courants du fond marin peuvent nous aider à retracer les voies de transport des microplastiques en mer. Ces résultats soulignent la nécessité d'interventions politique mondiale, afin de limiter le flux de microplastiques et de minimiser l'impact sur la faune marine".

Pour conclure, l'équipe de chercheurs de l'université de Durham, a déclaré : "c'est malheureux, mais le plastique est devenu un nouveau type de sédiments, qui se répartit sur le fond marin avec le sable, la boue et les nutriments, comme le démontrent nos recherches".

 

Référence étude:

  1. Ian A. Kane, Michael A. Clare, Elda Miramontes, Roy Wogelius, James J. Rothwell, Pierre Garreau, Florian Pohl. Seafloor Microplastic Hotspots Controlled by Deep-Sea Circulation.

Naturora © Copyright 2020

← Article plus ancien Article plus récent →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.